La bonne note des logiciels libres

Innovation. Solution anti-crise. Le logiciel libre se porte bien notamment sur le marché français.

gnu

Le symbole du logiciel libre : un GNOU tout puissant.

Une étude organisée par l’April (association de promotion et de défense du logiciel libre) sur un panel de 600 sociétés, met en avant le rôle grandissant des logiciels libres dans la stratégie des entreprises. En effet selon l’enquête, les logiciels libres obtiendraient un 9/10 dans la matière « innovation » !

C’est en tout cas ce que révèle le sondage, où 9 entreprises innovantes sur 10 déclarent appuyer leurs développements sur au moins une technologie libre. 63 % de ces sociétés avouent même utiliser majoritairement des solutions libres, principalement pour les technologies Internet, puis les systèmes d’exploitation et les langages et environnement de développement et bases de données. Seule remarque importante à préciser par rapport à cette enquête, la notion d’innovation est estimée par l’entreprise elle-même. Ainsi 70% d’entre elles se déclarent innovantes alors que seulement 30% reçoivent des aides à l’innovation.

Cependant, cette précision ne doit pas masquer la bonne santé des logiciels libres. Et notamment en France. En effet, avec 33% de croissance en 2009, notre pays possède le titre honorifique de champion d’Europe en terme d’adoption de solutions libres.

Selon l’étude menée par le cabinet de conseil Pierre Audoin Consultants (PAC), ce marché a représenté, en France, un chiffre d’affaires de 1,47 milliard d’euros pour l’année écoulée. Et cette tendance devrait se poursuivre en 2010 avec une croissance estimée à 30%. Ainsi, même si l’open source ne représente que 4% du marché français des logiciels et des services informatiques, plusieurs indicateurs semblent passer au vert pour souligner son développement. A commencer par sa croissance durant la crise.

On pourrait même ajouter que la crise à dynamiser ce secteur au détriment des éditeurs traditionnels. En effet, les logiciels libres sont une solution viable et moins onéreuse permettant ainsi une réduction des coûts notamment durant des périodes plus difficiles.

Autre point jouant en faveur de l’open source, sa professionnalisation. En effet, le secteur est passé d’un concept novateur à un produit mature utilisé par un nombre grandissant d’entreprises. Ainsi, les logiciels libres se sont imposés dans des domaines industriels comme l’aéronautique, où Boeing et Airbus appuient leurs développements sur l’environnement de programmation open source Eclipse.

Ainsi au fil des années l’open source a gravi les échelons, en passant des progiciels de gestion de la relation client à la gestion de contenus, au décisionnel et maintenant au BPM (Business Process Management). De même, le fait que l’un des leaders des progiciels de gestion en open source, Open ERP, récolte trois millions d’euros auprès d’investisseurs privés, montre la confiance grimpante accordée à ce secteur.

Enfin, si vous recherchez un partenaire spécialiste en solutions Web Open Source, pensez à votre agence web Franco-Indienne favorite !!

Posts Voisins:

Tags: ,

Vous pouvez laisser une réponse pertinente et obtenir ainsi un lien en Dofollow!

Laisser une réponse

CommentLuv Enabled

Merci de me notifier tout nouveau commentaire par mail. Vous pouvez aussi souscrire à cet article sans laisser de commentaire.