Click On French, notre méthode d’enseignement du Francais, était sur TF1 ce midi

Click On French logo

Click On French - learn french online

Click On French est notre bien connue méthode d’enseignement du Français sur Internet que nous avons lancé en Inde il y a quelques années, et qui compte à l’heure actuelle presque 20,000 étudiants en provenance du monde entier.

A l’occasion de la visite de notre président M. Sarkozy en Inde, TF1 s’est intéressé de prés à pourquoi des millers d’Indiens apprennent le Français sur Internet, et qui est l’équipe Franco-Indienne derrière le site web. Le reportage explique comment grâce à Click On French des milliers d’Indiens on maintenant accés à un cours de Français abordable et de qualité.

*Video:click on french on tf1

Ce passage sur la télévision française a été une agréable surprise pour l’ensemble de l’équipe. Mais il a surtout démontré l’importance que la France accorde aux échanges avec l’Inde et les potentialités qu’il y a à développer avec ce pays. Le Monde est bien un village, nous l’avons démontré à mainte reprise et nous insistons là dessus à chaque fois qu’il nous faut présenter à un client les avantages de l’offshoring web.

Encore une fois, nous sommes bien plus qu’ouverts aux questions et aux échanges avec nos confrères sur la question. N’hésitez donc pas à laisser vos commentaires sur l’outsourcing et le développement web en offshore, nous nous ferons un plaisir de discuter avec vous. Nous avons tant de chose à dire et nous aimerions avoir vos avis.

Pour finir, merci aux journalistes qui ont été non seulement trés pros, mais aussi super sympa!! Allez, on vous file une inscription gratos ;-)

Pour voir la vidéo sur le site officiel de TF1, c’est par ici : http://videos.tf1.fr/jt-we/la-langue-francaise-tres-prisee-par-les-indiens-6176310.html

Posts Voisins:

Tags: , , , , ,

Vous pouvez laisser une réponse pertinente et obtenir ainsi un lien en Dofollow!

Laisser une réponse

CommentLuv Enabled

Merci de me notifier tout nouveau commentaire par mail. Vous pouvez aussi souscrire à cet article sans laisser de commentaire.