La gestion de projet web : une partie de poker


Management de projet

Vous est-il déjà arrive de vous asseoir a une table de poker, entoure d’inconnus aux mines antipathiques, avec l’envie délicieuse de percer à jour leurs secrets les plus intimes simplement par l’observation minutieuse de leur moindre faits et gestes ? Vous est-il déjà arrivé d’être confronté à une sur-relance douteuse à la river après une mise bien appuyée vous laissant dans l’incompréhension la plus totale ? Si oui, une carrière dans le poker vous ouvre les bras. Si non, une carrière dans la gestion de projet web est tout à fait possible. Car poker et gestion de projet ne sont pas aussi dissemblables qu’ils en ont l’air…

I.  Identifier le profil des joueurs à la table

Tout comme au poker, connaitre les personnes avec lesquelles vous interférez est primordial dans la gestion de projets web : établir un profil concis mais pertinent des joueurs a la table peut vous sauver des situations les plus dangereuses. Il ne s’agit cependant pas d’établir une biographie complète de vos interlocuteurs : déterminez seulement si les joueurs sont agressifs[1],  passifs[2], tight[3] ou loose[4] etc. Et n’oubliez pas : si au bout de 10 minutes vous n’avez toujours pas déterminé qui est le pigeon à la table, vous pouvez considérer que le pigeon à la table, c’est vous…

II.  Identifier le potentiel de ses cartes

Tout comme au poker, connaitre le potentiel de ses cartes et donc de ses ressources est primordial. Il est rare de partir tapis pré flop[5] avec un 7 et un 2 dépareillé[6]. Il en est de même pour la gestion de projet : ne vous lancez pas dans la création d’un site au budget faramineux avec un développeur novice. Les cotes ne vous seraient pas favorables… Cependant, si vous trouvez la paire d’As n’hésitez pas une seule seconde, et conservez la précieusement dans votre équipe projet.

III.  Analyser la cote du pot

Au poker, il existe entre autres une méthode simple pour déterminer quelle est l’action qui a long terme vous sera la plus profitable niveau de gain : le calcul de la cote du pot[7].

Ne vous y méprenez pas : il ne s’agit pas d’une recette miracle qui vous révèle quelle est la meilleure solution dans la situation précise dans laquelle vous êtes, il s’agit plutôt d’un outil d’aide à la décision qui vous permettra d’être bénéficiaire à long terme. Sans rentrer dans les détails, le calcul de la cote du pot est simple : ne jouez que si les chances d’améliorer votre jeu sont supérieures au gain associé. Dans la gestion de projet, le principe est le même : n’exécutez une tâhe dans le cadre du projet que si le gain à long terme est suffisant.

Conclusion

Rappelez vous : après plusieurs bad beat[8], sachez sortir de la table au bon moment pour éviter le tilt[9]  sous peine de voir votre capital (humain et client) fondre comme neige au soleil.

[1] Agressif : Joueur misant souvent fort et n’hésitant pas à miser la totalité de son capital.

[2] Passif : Joueur misant souvent faible et se couchant a la moindre suspicion.

[3] Tight : joueur jouant seulement avec un jeu très fort.

[4] Loose : joueur jouant même avec un jeu très faible.

[5] Pré flop : étape durant laquelle les joueurs n’ont accès qu’a leurs cartes individuels, et ne savent pas quelles vont être les cartes communes.

[6] Dépareillé : cartes de deux types différents (carreau et cœur par exemple).

[7] Pot : il s’agit du montant à remporter si la main est gagnée

[8] Bad beat : perte d’une main malgré une cote très avantageuse. Cela entraine un sentiment de frustration et d’impuissance appelée Tilt qui entraine un changement de stratégie perdant à court et long terme.

[9] Tilt : état psychologique très dangereux durant lequel on adopte une stratégie hyper-agressive et aux antipodes de la stratégie optimal

Posts Voisins:

Tags: , ,

Vous pouvez laisser une réponse pertinente et obtenir ainsi un lien en Dofollow!

6 Résponses to “La gestion de projet web : une partie de poker”

  1. Nico says:

    Excellent. J’adore cette approche mi-stratege, mi-fun de la gestion de projet. Tout projet devrait être fun pour pousser toute l’équipe a donner le meilleur de soi-meme.

  2. Tiz from Agence web Alsace says:

    Pas mal la métaphore filée du poker :)
    Tiz@Agence web Alsace recently posted..Site Internet EscalMy ComLuv Profile

  3. Bonjour,

    Analogie intéressante pour une première approche bien que la GP soit du pilotage.

    Cordialement
    Adminpm

  4. Bonjour,

    Très bonne approche, je retiens !!! ;-)

    Merci

  5. Ghislain from poker says:

    Le rapprochement est pertinent et moi même le poker m’a permis de développer mon entreprise.

  6. sympa comme image ! c’est vrai qu’une entreprise c’est un ensemble … j’ai déja du arréter un projet sur lequel j’avais foncé par ce que le marché était super intéressant … sauf que l’unique fournisseur en dropshipping c’est révelé être le pire bras cassé de la planète.
    Soit j’abandonné ce projet, soit je financé 50 k€ de stock.
    J’ai abandonné et perdu par la même occasion au moins 2 semaines de travail … la haine !
    Maintenant je ne me précipte plus et valide bien tout les intervenants du projet.

Laisser une réponse

CommentLuv Enabled

Merci de me notifier tout nouveau commentaire par mail. Vous pouvez aussi souscrire à cet article sans laisser de commentaire.