Archive for the ‘Optimisation du référencement (SEO)’ Category

Google Analytics bientôt moins performant et précis

Monday, July 5th, 2010

Google vient de lancer une version d’essai d’un plugin limitant le nombre d’informations envoyées à Google Analytics. En effet, même si Google Analytics ne révèle pas les données personnelles, la société a souhaité laisser encore plus de liberté à ses utilisateurs en développant ce plugin. Ainsi une fois installé, l’outil d’analyse de Google ne pourra plus enregistrer les données telles que le navigateur, la résolution de l’écran ou encore le système d’exploitation. A l’heure où des interrogations apparaissent relatives à la confidentialité de nos données notamment via Facebook, cette initiative sert également à montrer la bonne volonté de Google qui souhaite se débarrasser de l’image de big brother. Cependant, cette initiative pourrait diminuer l’efficacité de Google Analytics.

Ce plugin déjà disponible pour les navigateurs Firefox, Internet Explorer et Chrome, va donc bloquer certaines données normalement envoyées de notre ordinateur aux sites visités rattachés à Google Analytics. Si les informations qui ne seront pas divulguées peuvent paraître anodines pour la majorité des internautes, elles ne le sont pas forcément pour les webmasters en charge de certains sites. Ainsi ces données permettent de mieux comprendre l’internaute navigant sur notre site et peuvent être utiles pour améliorer certains points d’un website.

Face à la baisse d’efficacité de Google Analytics, d’autres options d’analyse pourraient alors être mises en avant notamment StatCounter ou SiteMeter. Mais avant d’envisager ces possibilités, il faut prendre en compte deux aspects. Le premier est qu’il ne s’agit pour l’instant que d’une version d’essai. Or il paraîtrait étonnant que Google plombe son outil d’analyse populaire et apprécié. Ainsi, on peut s’attendre à des modifications à venir sur la version définitive qui saura prendre en considération les nécessités des webmasters et la volonté affichée par Google d’être plus transparent vis-à-vis des internautes.

Enfin, il faudra surveiller le nombre de personnes qui décidera d’installer ce plugin. Or il semble déjà que la part d’utilisateurs prêts à l’adopter soit réduite. En effet, cela concernerait davantage les internautes les plus geeks, ce qui amène à penser que les sites High Tech et les blogs seront les premiers à ressentir l’effet.

N’oubliez pas les liens internes !

Tuesday, June 15th, 2010

Lorsqu’on parle de référencement et plus précisément d’optimiser celui-ci, on insiste assez sur la nécessité de développer des liens externes. En effet ceux-ci sont vitaux pour améliorer notre classement dans les moteurs de recherche. Cependant, il ne faudrait pas pour autant oublier les liens internes sur son site internet. De plus, autant il peut s’avérer difficile d’obtenir des liens externes, autant les liens internes ne dépendent que de vous et se révèleront fort utiles.

Qu’est ce qu’un lien interne exactement ?

Il s’agit tout simplement d’un lien apparaissant sur votre site et pointant vers une autre page du site. Ainsi, ces liens permettent de mieux diriger le visiteur sur votre site, de lui simplifier l’accès à des pages pertinentes par lesquelles vous souhaitez qu’il navigue.

De plus ils peuvent également améliorer le page rank de vos pages et aider les moteurs de recherche à indexer toutes vos pages même les moins connues de votre site.

Les avantages

Les robots d’indexation des différents moteurs de recherche, tel que Google, prennent en compte vos liens internes. Certains sites ont même aménagé une page où ils recensent tous leurs liens internes afin de favoriser le travail des moteurs de recherche.

De plus en créant des liens depuis des pages possédant un bon Page Rank (comme la page d’accueil très souvent) vers des pages au Page Rank plus bas, vous allez permettre d’augmenter l’indice de ces pages. Il peut ainsi être intéressant de créer des liens depuis votre page d’accueil vers les pages essentielles de votre site. Et de même, renvoyer parfois un lien d’un contenu vers la page d’accueil.

Tout aussi important que les points précédents, les liens internes font partis de votre stratégie. Grâce à des outils comme Google Analytics, vous pouvez voir les pages les plus consultées de votre site et ainsi tenter d’améliorer la visibilité des moins fréquentées en plaçant judicieusement quelques liens.  De plus, toujours sous Analytics dans l’onglet « contenu », l’option « synthèse données site » vous permet de voir les clics de vos visiteurs sur votre site. Ainsi, vous pouvez contrôler si vos liens ont l’effet escompté.

A éviter

Certains pièges sont à éviter comme le fait de trop charger vos pages avec ces liens. En effet vous risqueriez de gêner l’internaute dans sa lecture et obtenir un effet inverse à celui souhaité. Et de plus les moteurs de recherche mettraient trop de temps à indexer vos pages pénalisant ainsi votre site.

Il est difficile de fixer un nombre de liens maximum par page à ne pas dépasser. Disons que cela dépend de chaque site, ainsi essayer toujours de juger la pertinence du lien.

Google revisite le référencement

Sunday, April 18th, 2010

Google vient d’ajouter une nouvelle fonctionnalité à son algorithme de recherche : la recherche en temps réel. Cette nouvelle fonctionnalité a pour but de prendre en compte en temps réel les informations présentes sur les principaux réseaux sociaux, sites internet et blogs.

Cette nouvelle fonctionnalité repose sur une dizaine de nouvelles technologies qui ont la capacité de traiter plusieurs millions d’informations en temps réel.

Ceci va inciter les sites à exploiter les réseaux sociaux ainsi que la création de pages et de contenu sur ce type de plate-forme, car ceux-ci constituent un levier de référencement naturel efficace et désormais incontournable.

Un moyen simple et rapide d’améliorer son référencement

Sunday, April 18th, 2010

On l’oublie souvent, mais il existe un moyen simple et efficace pour améliorer le positionnement d’un site web sur internet, et sur Google en particulier.

Google attribue à chaque site web une note qu’on appelle le « page rank ».  C’est le page rank qui détermine en majeure partie le positionnement du site sur Google. Si le page rank est élevé, le site apparaîtra dans les premiers résultats. Si il est faible, le site apparaîtra seulement aprés plusieurs pages.

Le calcul de cette note est basé sur la notion de popularité. En d’autres termes, plus un site est populaire, plus il aura de liens qui pointeront vers lui sur internet.  En toute logique, pour obtenir un page rank élevé, il convient d’obtenir des liens d’autres sites pointant vers le vôtre. Pas facile me direz-vous, et mettre en place cette mécanique peut s’avérer longue et coûteuse.

Heureusement, il existe un raccourci ! Pour enrichir leur classement de sites web et qualifier ceux-ci, Google et d’autres moteurs de recherche utilisent des annuaires tiers.  Ces annuaires classent les sites web par thématique et disposent de mécanismes de contrôle très drastiques afin d’assurer la qualité des sites qui y sont inclus. En conséquence, Google et les autres moteurs de recherche estiment que ces annuaires sont dignes de confiance, et la simple présence d’un site web dans ces derniers suffit à lui faire gagner du page rank.

L’astuce consiste donc simplement à référencer votre site web dans ces annuaires. D’un point de vue pratique, c’est très simple puisqu’il suffit de soumettre un formulaire électronique avec les détails du site web : une url, une description, un titre, et c’est parti.

A noter quand même que la soumission du site ne garantit pas  son intégration dans l’annuaire. En effet, comme dit plus haut, la force de ces annuaires repose sur la qualité des sites web qui y sont listés. Il est donc pré requis de soumettre un site présentant un intérêt pour les internautes.

L’algorithme de calcul de page rank de Google repose principalement sur 2 annuaires : Yahoo Directory, et Dmoz. Le premier est l’annuaire de la célèbre firme du même nom . Le deuxième, Dmoz, est un annuaire maintenu par une communauté de bénévoles.  L’inscription dans Yahoo Directory est gratuite pour les sites web non commerciaux, sinon la modique somme de 200 Euros est demandée mais en échange une insertion sous 48 heures sera effectuée.

Rentrer chez Dmoz est un poil plus compliqué, et peut prendre du temps puisque cela dépend du bon vouloir des bénévoles qui sont en général très occupés, et gèrent des listes d’attente pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers de sites web.

Une fois intégré, la simple présence de votre site web dans ces annuaires peut vous faire gagner jusqu’à deux points de page rank  (sur 10). Il s’agit donc là d’un très bon rapport temps passé / résultats obtenus.

Alors, facile n’est-ce pas ?